Mawaru Penguindrum

penguindrum02

Le symbolisme pour le symbolisme. Je pense que j’aurai du plus aimer Mawaru Penguindrum. Je suis même surpris de m’être un peu ennuyé devant Mawaru Penguindrum. Développé par le créateur de Utena, Mawaru Penguindrum aborde un thème aussi ambitieux que celui du destin mais en profite aussi pour toucher à des thèmes aussi sérieux que les liens familiaux, la perte et la rédemption. Le visionnage lancé et les premiers épisodes regardes, je pensais être en face d’une perle, d’un animé qui allait me redonner foi et de crier sur tous les toits que votre vie n’est pas complète tant que vous ne l’avez pas vu. Mais la dernière partie s’enlise dans une espèce de faux ton philosophe, limite moraliste et le développement du scénario est sacrifié sous l’autel du symbolisme et des flash-back . Alors oui le show est magnifique et le symbolisme donne de sacrés occasions visuellement mais l’histoire en devient incompréhensible et limite… oui, chiante.

Il ressort une impression claire et nette que l’anime aurait dû être développé en 12 épisodes plutôt que 24 épisodes et que les créateurs n’avait pas assez de matériel pour une telle durée. Certains épisodes sont en effet inutiles et juste une occasion pour montrer de jolies choses à l’écran tout en discutant du sens de la vie.

Oui, Mawaru Penguindrum est un anime intelligent, qui donne à réfléchir et qui fonde un espoir sur le téléspectateur et lui donnant envie de s’engager et de s’impliquer dans ce qu’il est en train de regarder. Mais il existe une frontière très fine entre intelligent et prétentieux et il me semble que MP la franchit allègrement en certaines occasions.

Ceci étant dit, c’est un anime mémorable et ses ambitions ne peuvent pas être négligées. Peut être que le symbolisme exagéré vous fera fondre et que chaque épisode vous captivera plus que le précédent. Il est sur et certain que c’est un anime complètement à part, à la direction artistique fantastique et un « game changer ». C’est une série à voir et à apprécier mais pour ma part, il y avait trop d’épisodes et de thématique futile pour en faire le chef d’oeuvre qu’il aurait pu être.

7,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :